Dmmug.org Actualités Comment l’IA peut-elle transformer les secteurs de la médecine et de la santé ?

Comment l’IA peut-elle transformer les secteurs de la médecine et de la santé ?

IA

Véritable opportunité pour les uns, sources d’inquiétude profonde pour les autres, l’intelligence artificielle (IA) est probablement l’innovation majeure du XXIe siècle. Ainsi, certains comparent son impact sur le monde à celui de l’invention de l’électricité en raison de son impact sur l’ensemble des secteurs de notre société. L’IA apporte notamment une dimension nouvelle et transforme radicalement la recherche médicale et les soins de santé. Ses applications se multiplient, et les résultats obtenus sont impressionnants. À travers cet article illustré par une série d’exemples concrets, nous tenterons de vous expliquer en quoi l’intelligence artificielle révolutionne déjà les secteurs de la médecine et de la santé.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

L’intelligence est le propre de l’Homme ? Pourtant, les nouvelles technologies ne cessent de développer le potentiel des machines avec un pour objectif de pouvoir reprendre ou simuler l’intelligence humaine en matière de raisonnement, de planification et de créativité. Mais l’intelligence artificielle ou IA a également vocation à surpasser l’intelligence humaine dans certaines tâches. C’était déjà le cas pour le calcul grâce aux ordinateurs, c’est à présent le cas pour l’analyse de données en masse, leur interprétation et la prévision de modèles. La science l’IA a donc vocation à créer des systèmes informatiques dits « intelligents » en mesure de comprendre et d’exécuter et de comprendre des commandes complexes, mais aussi de développer par eux-mêmes leur apprentissage et leur capacité d’analyse.

On distingue généralement 2 branches majeures de l’intelligence artificielle :

  • Le Machine Learning, ou apprentissage automatique qui se base sur des algorithmes développés pour imiter la réflexion humaine dans l’analyse de données et la compréhension de scénarios complexes. Les algorithmes vont permettre aux machines de détecter de façon autonome des schémas récurrents, les tester selon des modèles définis, les réviser si nécessaire et fournir les résultats et conclusions.
  • Le Deep Learning, ou apprentissage profond, constitue l’étape suivante, relevant le défi de reproduire le fonctionnement neuronal complexe de l’intelligence humaine dans sa profondeur, en passant d’une couche de données à une autre, y compris sur des données à haut niveau d’abstraction. Pour cela, le Deep Learning nécessite un volume de données très important.

L’Intelligence artificielle au service de la santé

Si elle n’en est qu’à ses balbutiements, l’IA est pourtant bien présente dans quotidien et utilisées de façon diverse : (assistants personnels tels que Siri ou Alexa, voitures autonomes, smart home, sécurité et surveillance avec la reconnaissance faciale, détection de tendance sur les marchés financiers…). Dans notre cas, ce sont ces applications de l’intelligence artificielle dans les domaines de la santé et de la médecine qui pourraient s’avérer particulièrement bénéfiques. Prédiction, diagnostic…La preuve avec quelques exemples d’application dans le secteur médical.

Des diagnostics médicaux plus fiables et plus précis grâce à l’IA

L’un des aspects centraux de la médecine et de la recherche dans le secteur de la santé est de réaliser des diagnostics de maladie le plus tôt possible, les plus fiables et précis possible. La difficulté pour l’être humain, malgré les années d’études et l’expérience, peut-être de recouper l’ensemble des symptômes et autres facteurs parfois récurrents dans diverses maladies.

Se basant sur des algorithmes s’appuyant eux-mêmes sur les données tirées des connaissances médicales existantes, des caractéristiques identifiées dans les diagnostics passés, l’IA est en mesure d’analyser un grand nombre et une grande variété de données concernant un patient (symptômes, résultats d’analyses, traitements en cours, profil – sexe, âge, habitudes de vie -) afin de fournir un diagnostic précis. Afin de réaliser une analyse complète, la machine est ici capable d’analyser et d’interpréter des données provenant de sources diverses, que ce soit le dossier médical numérique du patient, les données issues d’appareils médicaux connectés, d’application de suivi des patients…

L’intelligence artificielle pourrait ainsi être un allié majeur pour la détection précoce de maladie comme les cancers par exemple. Une raison majeure de s’appuyer sur cette technologie quand on sait qu’un diagnostic précoce et fiable est un facteur majeur de succès dans la lutte contre le cancer.

L’analyse d’image médicale assistée par l’intelligence artificielle

La médecine s’appuie déjà largement sur l’imagerie médicale pour identifier, diagnostiquer des maladies, ou encore pour suivre leur évolution. C’est le cas avec les scanners, IRM, écographies… Ces images passent ensuite systématiquement entre les mains, ou plutôt sous les yeux, d’un médecin spécialiste qui doit les lire et les interpréter. Et si l’IA pouvait assister les médecins dans cette tâche ?

À l’instar du diagnostic médical évoqué plus haut, l’IA à travers les technologies de reconnaissance d’image est un véritable atout pour la médecine. Elle pourra se concentrer sur l’analyse de l’imagerie médicale de façon optimale, en identifiant certains facteurs et en proposant aux radiologues, oncologues et autres médecins les images à analyser en priorité en raison de la détection de caractère pouvant évoquer une pathologie grave comme la détection de nodule dans le cadre du dépistage du cancer.

La reconnaissance et l’analyse d’image médicale offrent ainsi un gain en précision et en temps au médecin qui peut ainsi se focaliser sur la recherche des traitements les mieux adaptés à la maladie ainsi qu’aux relations avec les patients.

Le suivi et l’orientation des patients assistés par l’IA

L’un des grands défis de la médecine est d’écouter et d’orienter les malades, selon la gravité de leur état, selon leurs symptômes… De fait, on assiste chez de nombreux médecins généralistes ou au sein des services d’urgences à de réelles difficultés quant aux triages des malades, que ce soit dans la durée d’attente et parfois même la qualité de la prise en charge, souvent en raison du manque de moyen humain.

Avec l’intelligence artificielle, l’idée est de s’appuyer sur la machine pour faciliter le processus de triage, le rendre plus rapide afin d’accélérer le délai de prise en charge, de permettre aux soignants de se concentrer sur des actes à plus fortes valeurs ajoutées, et d’orienter directement les patients vers les bons services.

L’idée est ici que le patient, sous réserve qu’il soit en possession de ses moyens, indique lui-même les informations les concernant (âges, sexe, pathologies existantes, traitement en cours), le problème de santé et le symptôme qui l’amènent à consulter. L’IA pourra alors déterminer vers quel service orienter le patient ainsi que le degré d’urgence de la prise en charge. Cette technologie est déjà testée dans certains hôpitaux comme au service d‘urgence du CHUM de Montréal au Québec.

L’Intelligence Artificielle médicale toujours plus fiable et précise

Si les premières technologies d’IA étaient uniquement basées sur les algorithmes développés et la data qui leur était fournie, les nouveaux programmes sont aujourd’hui capables d’apprendre par eux-mêmes en gardant notamment en mémoire les nouveaux diagnostics et nouvelles anomalies détectées. Ainsi, au fil du temps, l’IA médicale gagne en précision et en fiabilité et s’avère plus intéressante encore pour les médecins comme pour les patients.

Au regard de ces exemples et applications, il est évident que l’IA a le potentiel de révolutionner les secteurs de la médecine et de la santé. Les avantages apportés par sa mise en œuvre seraient notamment des diagnostics plus fiables et précis, une aide à l’analyse des images médicales, le suivi et l’orientation des patients, etc. Il semble par conséquent important de continuer à investir dans la recherche sur ce sujet afin d’exploiter pleinement les possibilités offertes par l’IA au bénéfice des êtres humains. Bien entendu, cela ne doit pas occulter les craintes que peuvent avoir certains sur l’utilisation de données en masse ou l’appréhension de voir se développer des machines toujours plus intelligentes. Aux spécialistes de trouver les réponses et solutions adaptées pour démontrer tout l’intérêt de l’intelligence artificielle pour la santé humaine comme pour la santé animale.